Enregistrements

Enregistrements

Orreaga Ibarra

N-007

  • Date d´entregistrement:
  • Propiétaire: Euskarabidea-mediateka
  • Informateur / informatrice: Juan Huarte
  • Chercheur / chercheuse: Eneka Huarte Leitza
  • Thème principal: Discussion libre : comment se déroulaient les réunions de conscrits, fêtes (bringues), coutumes.
  • Vue autorisée: Libre
  • Publication autorisée: Limitée
  • Qualité du son: Bonne
Ville Dialectes Cartes
Fragment Durée Temas Sumario
A01 00:00:00
00:02:11
quints Présentation. Quand ils avaient seize ans, ils commençaient à réunir de l’argent pour les fêtes des conscrits. Ils mettaient un quota mensuel et allaient de maison en maison quémander de l’argent et des présents. Avec cet argent, ils payaient les repas et les musiciens. Les fêtes de conscrits d’aujourd’hui n’ont pas l’ambiance de cette époque. On les mesurait : hauteur, poids et tour de poitrine, et celui qui avait peu de poitrine avait honte.
A02 00:02:11
00:03:34
fêtes Pendant les fêtes, ils allaient à la messe le matin, élégamment vêtus avec la cravate, ensuite ils prenaient le vermouth. L’après-midi, après être sortis des vêpres, ils allaient danser au bal.
A03 00:03:35
00:04:27
coutumes Une fois par an, ils devaient communier, quand ils le faisaient le curé leur donnait un ticket, et s’ils n’avaient pas le ticket, la mère avait honte. Ensuite, la mère retournait le ticket au curé avec une demi-douzaine d’œufs.
A04 00:04:28
00:05:26
médecine: remèdes Quand ils allaient à la pêche, ils trouvaient parfois des sangsues. Quand on les collait sur les blessures, elles suçaient les impuretés.
A05 00:05:27
00:06:09
coutumes Parfois la bande allait ramasser les châtaignes, ils les faisaient griller sans la poêle et les mangeaient.
Pista Écoutez le fichier Durée
N-007-A 06:10