Enregistrements

Enregistrements

Orreaga Ibarra

N-044

  • Date d´entregistrement:
  • Propiétaire: Euskarabidea-mediateka
  • Informateur / informatrice: Pilar
  • Chercheur / chercheuse: Matin Subizar
  • Thème principal: Discussion libre : tuer le cochon, faire le boudin, sélectionner les morceaux, faire les saucisses…
  • Vue autorisée: Libre
  • Publication autorisée: Limitée
  • Qualité du son: Bonne
Ville Dialectes Cartes
Fragment Durée Temas Sumario
A01 00:00:00
00:08:10
abattage du cochon Tuer le cochon. La veille du jour où l’on va tuer le cochon, il faut faire cuire du riz et faire frire des oignons. C’est avec cela que l’on fait le boudin. On fait pénétrer le couteau dans le cochon et le sang qui coule est recueilli dans un récipient. On remue bien le sang, sinon il caille. Ensuite, on verse le sang sur le riz, l’oignon et certaines épices dont elle ne veut donner le détail. Les tripes sont bien nettoyées à l’eau chaude, avec du sel et du vinaigre, et ensuite on les remplit du mélange préparé. Ensuite on les fait cuire. Quand le cochon a refroidi, ceux qui ont participé à l’opération cassent la croûte. Après le casse-croûte, ils dépècent le cochon. On met à sécher le filet, le jambon et les côtes. Avec les tripes, on fait la chistorra (saucisse). Ils envoient quelques morceaux du cochon au vétérinaire pour voir si le cochon est bon pour la consommation.
A02 00:08:11
00:09:53
métiers: cuisinière Elle est d’Ituren, et ses parents aussi. La cuisine lui a toujours plu. Elle passa une année à travailler dans la cuisine d’un hôtel de religieuses à Arrate. Là elle apprit à cuisiner.
Pista Écoutez le fichier Durée
N-044-A 09:54