Enregistrements

Enregistrements

Xorroxin Irratia

X-001

  • Date d´entregistrement:
  • Propiétaire: Euskarabidea-mediateka
  • Informateur / informatrice:
  • Chercheur / chercheuse:
  • Thème principal: Hommage à Maurizio Elizalde.
  • Vue autorisée: Libre
  • Publication autorisée: Limitée
  • Qualité du son: Normal
Ville Dialectes Cartes
Fragment Durée Temas Sumario
A01 00:00:00
00:02:10
Musique: txistu Mélodie de txistu.
A02 00:02:11
00:02:58
musicien: chistulari Présentation par la locutrice.
A03 00:02:59
00:06:23
autobiographie Présentation. Son père lui apprit à jouer du txistu. Son père lui-même collecta de nombreuses danses et mélodies pour txistu, surtout auprès d’un ancien garde-forestier. Depuis toute petite, elle a une passion pour le txistu.
A04 00:06:24
00:10:19
musicien: chistulari Mariano Izeta parle. Il naquit la même année que Maurixio Elizalde. Très jeune il a connu Antonio, le père, avec le txistu et Maurixio avec le tambour qui allaient de village en village, ici et là. Avec lui il apprit des danses, surtout les “mutildantza”.
A05 00:10:20
00:17:34
danse: récupération Javier Larralde, beau-frère de Maurixio, parle. Il jouait avec Maurixio, et parfois, tandis que Maurixio jouait, lui dansait. Ils redonnèrent vie à des danses qui étaient sur le point de disparaître.
A06 00:17:35
00:23:14
Musicien: timbalier Felix Iriarte, accompagnateur de Maurixio au tambour pendant 32 ans, s’exprime. Maurixio était comme un frère pour lui. Du moment où débuta la danse enlacée. Election du poste de joueur de tambour d’Arizkun.
A07 00:23:15
00:27:36
Danse: groupe de danse José Antonio Istilart, neveu de Maurixio, parle. Le groupe de danse d’Arizkun.
A08 00:27:37
00:32:07
musicien: chistulari Martin Garde, conseiller à la culture de la municipalité de Baztan, parle. Comment l’opinion sur Maurixio a changé au fil des ans. L’importance de Maurixio dans la culture de Baztan.
B01 00:00:00
00:07:10
Vers Vers en hommage à Maurixio, faits à Arizkun.
B02 00:07:11
00:08:25
musicien: chistulari Présentation par le locuteur.
B03 00:08:26
00:13:05
musicien: chistulari Mariano Izeta parle. Il y a quarante ans environ, dans tous les villages du Baztan, il y avait un txistulari. A Elizondo on dansait enlacés et dans les autres villages, détachés. Il y a vingt ans on célébrait à Elizondo un championnat de danse individuelle (jota et purrusalda). Ils venaient surtout du Gipuzkoa et de Biscaye. Maurixio et Felix étaient txistulari et joueur de tambour pour tous les concurrents. Ils devaient interpréter plus de soixante morceaux. Si, sur la place, quelqu’un voulait danser, Maurixio n’arrêtait pas de jouer.
B04 00:13:06
00:22:06
musicien: chistulari Quand, dans les fêtes de villages, ilscommencèrent à jouer des “orkestina”, les gens les sifflaient parce que cela leur paraissait ennuyeux. Maurixio ne reculait pas pour autant et continuait à jouer. Grâce à Maurixio, de nombreuses danses ne se sont pas perdues.
B05 00:22:07
00:26:12
musicien: chistulari De l’importance de Maurixio pour les txistularis actuels. Maurixio fut le dernier qui connut le mode de vie des txistularis d’autrefois. Maurixio maître de la tradition. Les txistularis actuels ont de nouvelles références musicales.
B06 00:26:13
00:32:10
Danses: recueil Compilation des danses de Baztan. Antonio Elizalde et José Tellechea collectèrent des danses auprès des anciens txistularis. Par la suite, le père Olazaran et le père Donostia recueillirent également des mélodies. Maurixio apprit beaucoup de son père, et il eut une relation importante avec le père Donostia.
Pista Écoutez le fichier Durée
X-001-A 32:06
X-001-B 32:09