Enregistrements

Enregistrements

Orreaga Ibarra

I-019c

  • Date d´entregistrement: 1990-08-01
  • Propiétaire: Euskarabidea-mediateka
  • Informateur / informatrice: Engracia Marturet
  • Chercheur / chercheuse: Orreaga Ibarra
  • Thème principal: Discussion libre : l´euskara, la famille... Questionnaire : lexique, nominalisation, déclinaison, syntaxe.
  • Vue autorisée: Libre
  • Publication autorisée: Limitée
  • Qualité du son: Normal
Ville Dialectes Cartes
Fragment Durée Temas Sumario
B01 00:00:00
00:05:23
grammaire: lexique Semaine Sainte, Carême, mesurer, tu as raison, été, avril, mardi, nuage, éternuer, haricot, argent, fer, dimanche, mai, dédale, enterrer, soigner, reposer, petit-déjeuner, déjeuner, il mourut.
B02 00:05:23
00:09:03
grammaire: démonstratives Ces bois, ces maisons, ces filles, ces arbres, ces rochers. Pas mal d’hommes, beaucoup de choses, pas mal de gens, assez jeune, rester assis m’ennuie, j’en ai assez de boire, heureusement que tu as acheté du pain, heureusement que tu es venu, continue avec le tien.Pour celui-ci, pour ceux-ci, pour ceux-là.
B03 00:09:03
00:11:07
grammaire: lexique Os du jambon, jarret, génisse, bruit, filtrer, jouer à cache-cache, cuillère, s’éloigner, ne va pas aux champs.
B04 00:11:07
00:13:07
grammaire: tutoiement, vouvoiement Ils utilisent le tutoiement pour réprimander les jeunes.On s’adresse au mari et aux enfants en utilisant le “zu” (vouvoiement de politesse). Quand ils grandissent on utilise le tutoiement. Pour s’adresser aux grands-parents autrefois on utilisait la troisième personne, de même pour s’adresser au curé et au médecin.
B05 00:13:07
00:13:55
anecdote Un frère mourut dans l’église d’Etxaleku alors qu’il était en train de travailler.
B06 00:13:55
00:16:44
euskara A Etxaleku on récite le rosaire en euskara.Le village est plus bascophone.A propos de quelques personnes d’Urritzola.
B07 00:16:44
00:19:50
grammaire: verbes Ne fais pas cela, ne jetez pas les ordures, il préfère les amis de là-bas à ceux d’ici, il valait mieux qu’il travaillât plutôt que de fainéanter, quand j’irai à la montagne je cueillerai des champignons, quand je rentrerai de Pampelune je traierai les vaches, quand nous achèterons une nouvelle voiture nous irons à Madrid, comme tous les travaux se font en été nous ne pouvons pas partir.
B08 00:19:50
00:21:07
famille Ils sont neuf frères et soeurs. Il fut un temps où les familles étaient plus nombreuses.
B09 00:21:07
00:22:30
drogue Un de ses frères lui s’adonnait à la boisson et aux "joints". Il prenait la voiture et il a presque perdu la tête à cause des accidents qu’il a eus.
B10 00:22:30
00:27:21
grammaire: syntaxe Comme nous sommes plusieurs frères et soeurs, nous ne pouvons pas tous entrer dans la maison, il mangeait tant qu’il grossit de dix kilos, il demeura si longtemps seul qu’il devint très bizarre, il était si grand qu’il n’entrait pas dans la voiture, nous vivons ici parce que la ville ne nous plaît pas, il s’est fâché parce que je l’ai frappé, il ne mangeait que des pommes de terre, il ne dit que des mensonges, les hommes du village ne font rien d’autre que parler, nous nous sommes appropriés de deux balais, nous avions de la peine de ne pas l’avoir invité.
B11 00:27:21
00:30:40
élevage: bétail, travaux ménagers Ils évoquent les animaux de la maison : les vaches. Le travail de la traite. Les foins.
B12 00:30:40
00:31:59
ville Les villages qu’ils voient: Urritzola, Eltso, Gerendiain ... Les villages sont très proches, mais très petits. Actuellement la situation s’est inversée et il y a toujours plus de monde dans les villages, y compris en hiver.
Pista Écoutez le fichier Durée
I-019c-B 32:10